Benoît Malon n'a pas oublié ses origines, et ses convictions l'amènent à rédiger cet appel aux travailleurs des campagnes :