A lire cet été à l'ombre d'un arbre complice…
Propositions en tous genres et pour tous les goûts…

Saga : Le disque de jade.
Trilogie en trois parties qui conduit le lecteur dans la Chine ancienne. Tout au long des aventures de Lubuwei, marchand de chevaux qui habite au Palais du Commerce de Handan, capitale du Zhao, de celles de Accomplissement Naturel, le Très Sage Conservateur du Pavillon de la Forêt des Arbousiers à la cour royale du Qin, des prophéties Vallée Profonde, prêtresse médium du pic de Huashuan, nommée autrefois par le roi Zhong " douce renarde ", mère d'Inébranlable Etoile de l'Est, et de biens d'autres personnages, José Frèches raconte la fabuleuse histoire de la naissance de l'empire chinois et se plait à en dévoiler la culture. (X0 éditions)

Extrait : de Noriko Ibaragi (Japon).
Je ne m'adosserai à rien

Finalement
Je ne m'adosserai à aucune pensée
Finalement
Je ne m' adosserai à aucune religion
Finalement
Je ne m'adosserai à aucun savoir
Finalement
Je ne m'adosserai à aucun pouvoir

Vivre longtemps m'a appris
au plus profond du cœur
A ne croire qu'en ce que
je vois et entends moi-même
A ne me tenir que sur mes propres jambes
Face à l'adversité
Si je devais m'adosser à quelque chose
Ce serait seulement à un dossier de siège.

Poésie : Poésies du monde.
Le printemps des poètes propose d'explorer les poésies des quatre coins du monde, de la Chine à la Norvège, du Portugal au Mexique à travers 22 langues étrangères et 6 langues régionales. Les guides de ce voyage en poésies sont des poètes français ou francophones qui, dans leur rôle de passeurs de textes, ont proposé des traductions, des adaptations. Un tour du monde qui donne à lire, à dire, à écouter et à regarder les poèmes, tous publiés en langue originale et offerts comme traces de chaque contrée visitée. (Seghers)

Art : Dessins d'écrivains.
Pierre Belfond a réuni des dessins d'écrivains qu'il a illustré de citations littéraires. Crayon, encre, aquarelle, huile, fusain et autre gouache émaillent ce joli petit livre qui fait découvrir l'univers fantastique d'Audiberti, le pinceau réaliste de Max Jacob ou bien encore le trait acerbe de Colette. (Editions du Chêne)
Photographie :
Mario Giacomelli
.
Ce très beau livre propose de découvrir une des grandes figures de la photographie européenne disparu en 2000. Chaque chapitre, dédié à un thème photographique, témoigne du regard personnel, à la fois acéré et stimulant, que le Giacomelli n'a cessé de porter sur les paysages (pour n'en retenir que les formes linéaires et abstraites), les villages, les scènes de rue, les natures mortes et l'Italie. Les 600 photos rassemblées dans cet ouvrage traduisent une connaissance approfondie d'un pays et d'un peuple, ainsi qu'une réelle maîtrise des formes. Parmi les titres de chapitre des thèmes évocateurs et poétiques : j'aimerais vous raconter ce souvenir, la nuit lave l'esprit, le chant des nouveaux émigrants, motif suggéré par la coupe de l'arbre…
Romanquête : Qui a tué Daniel Pearl ?
Bernard-Henry Lévy nous livre l'enquête qu'il a menée pendant un an pour tenter d'élucider le mystère de la mort de Daniel Pearl, ce journaliste américain enlevé, puis décapité, à Karachi par une bande de fous de Dieu, le 31 janvier 2002. Comme il l'explique, " c'est le récit de cette enquête, de cette recherche de la vérité, qui fait la matière de cet ouvrage : aussi brut que possible ; au plus près de ce que j'ai vu et vécu ; la part du doute et celle de la conviction ; les impasses et les petits pas ; les vrais, les faux témoins…les faits, rien que les faits ; et quand le réel se dérobait, la part forcée de l'imaginaire ; en somme un romanquête ". Livre passionnant et terrifiant, à l'écriture dense aux éditions Grasset.

Essai : Mal de Terre.
C'est Hubert Reeves qui conduit le lecteur à réfléchir sur l'avenir de la vie sur Terre. A partir de données scientifiques mais aussi de leurs incertitudes, il dresse un bilan précis des menaces qui pèsent sur la planète. Réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles, pollutions des sols et de l'eau provoquées par les industries civiles et guerrières, disparité des richesses, malnutrition des hommes sont quelques uns des thèmes qu'Hubert Reeves aborde dans ce livre très argumenté mais à la portée de tous par son discours simple et clair. (Seuil)

Société :
"Argent public, fortunes privées"

Les contribuables l'ignorent : une partie de leurs impôts sert à financer les grands groupes industriels privés et les plus grandes fortunes de France. Subventions critiquables, investissements publics malheureux, montages fiscaux sophistiqués, opérations boursières mystérieuses ou décisions politiques discutables : chaque jour, des milliards disparaissent mystérieusement des caisses de l'État.
Témoignage :
Clin d'œil au passé.

Ce recueil de textes réalisé par la M.S.A. avec un groupe de retraités du canton de Saint-Just-en-Chevalet entraîne le lecteur en pays d'Urfé au siècle dernier. Scènes de vie quotidienne, souvenirs de vie, témoignages d'autres mœurs, d'autres pratiques, ce petit livre est aussi une réflexion sur le temps qui passe… Conserver ce patrimoine qu'est le souvenir des vécus tisse un lien intergé- nérationnel et construit l'histoire locale.
Avec obstination, Olivier Toscer décortique ce vaste système de transfert de la richesse publique. Il éclaire au passage des dossiers encore mal connus, comme certains "cadeaux" du Crédit Lyonnais et de nombreux abus jusqu'ici camouflés. Il s'interroge sur le rôle clé de certains experts ou de hauts fonctionnaires. Et remet en cause l'indépendance de certains médias, dès qu'il s'agit d'intérêts financiers.
Cette enquête au scalpel n'épargne ni la classe politique, ni les milieux d'affaires, ni certaines professions libérales. Elle expose au grand jour les mille et une passerelles qui relient et protègent les " favoris de l'État ". Elle met moins en cause le rôle des personnes qu'elle ne dénonce la perversité d'un système. Olivier Toscer, 35 ans, est journaliste.
haut de page
page suivante
Expression locale