Aix-pression

Le TÊT : danse de la licorne
Le TÊT, c'est le jour de l'an Asiatique. Cette année, cette fête sera le mardi 12 février 2002. Comme chaque année, selon la tradition de notre pays, la fête se prépare pendant plusieurs mois à l'avance. Les maisons sont bien nettoyées, balayées. Les autels des ancêtres bien entretenus, les vases, les candélabres (porte-bougies), l'encensoir en bronze, doivent être astiqués. Il faut faire les courses trois jours avant la fête car pendant trois jours de la fête, il n'y aura pas de magasins, ni restaurants, ni marchés. Il faut faire le plein : riz, farine, sucre, poissons séchés, viande, fruits et fleurs, etc.
Le matin, il y a des groupes de danseurs déguisés, l'un porte le masque en papier mâché peint représentant le Bouddha de l'abondance, les autres, la licorne, dont le meilleur du

groupe en arts martiaux, porte la tête de la licorne et les autres le corps de l'animal. Ici la licorne, c'est le cheval avec la corne pointue. Chez nous, la licorne, c'est le lion avec la corne de rhinocéros, comme le montre la carte de vœux. Pourquoi le groupe qui représente la licorne doit-il connaître les arts martiaux ? Les riches commerçants plantent des perches lisses de bambou de 1 à 2 mètres de haut devant leur commerce. Au bout des perches sont attachés des billets de banque (des vrais) destinés à ces danseurs : il faut qu'ils arrivent à grimper jusqu'au sommet aux rythmes du tambour, tout en dansant et en tournoyant autour des perches. Après la danse de la licorne, chaque maîtresse de maison met une petite table devant sa maison et pose des verres, une bouteille de vin de riz, du riz blanc cuit, des plats parfumés, des fruits, des fleurs. Puis elle brûle quelques brins d'encens au génie du foyer, puis aux ancêtres. Elle plante ces baguettes d'encens dans l'encensoir, puis salue les quatre coins cardinaux. A midi juste, tout le monde brûle les pétards attachés en grappe. La longueur de ces pétards dépend de la richesse de chaque famille.
Sur le dessin, la phrase "Chiic Mung Mam Moi" veut dire "Meilleurs vœux pour la nouvelle année".

texte et dessin de Monique Mure

Un nouveau monde

Un monde où il n'y a plus de fusil
Un monde où l'on fêtera la vie
La vie qu'on chante et qu'on chérit
Pleine d'espoir et d'énergie

Un nouveau monde sera construit
Pour les meilleurs amis, oh oui
On partira où il faudra
On y vivra de l'amitié
On y vivra de belles journées

Des arbres nains, des fleurs géantes
Des anguilles, des feuilles piquantes
Plus de guerre, plus de combat
Et plus personne ne se moquera

Un nouveau monde sera construit
Pour les meilleurs amis, oh oui
On partira où il faudra
On y vivra de l'amitié
On y vivra de belles journées

Les gens qu'on croise sont tous heureux
Car ce monde est merveilleux
Pas de racisme, de noir ou blanc
Notre bonheur durera longtemps

Un nouveau monde sera construit
Pour les meilleurs amis, oh oui
On partira où il faudra
On y vivra de l'amitié

On y vivra de belles journées

L'amitié
La différence entre un enfant normal
et un pauvre,
c'est l'école, la nourriture
la famille, la parole
mais ce qu'ils peuvent avoir de commun
c'est l'amitié.
Grâce à ça, ils pourraient devenir
les meilleurs amis du monde.
Lucas

Sac Imaginaire
Une antenne branchée
sur la lune
Deux petites ailes magiques
Tel est notre sac !
Il s'en échappe :

Un salut chapeau bas
Des sourires d'enfants
La voie lactée
Un air de liberté
Des rêves un peu fous
Des perles de rosée
Une main ouverte
Un grain de sel
Un souffle de joie
Un anneau de Saturne
Une vague de tendresse
Une rencontre
Une journée lumineuse
Un pain partagé
Des éclats de rires
Un rayon de soleil
Une puce de savoir
Un cheveu sur la langue
Un verre d'amitié
Un regard doux
Une terre d'accueil
Des lendemains espérés
Un feu de joie
En somme, ce sac imaginaire,
est imprévisible, car plein d'amour !
aesgl
Galettes des Rois
Il pleuvait sur la plage
et des rouleaux bleu-vert
entraînaient l'écume noire
jusque sur les galets
les disparus en mer
juraient de leurs orbites
noircies
que leur reine
violée
par des rois liquides et puants
menaçait de partir
avec le vent
les oiseaux pleureurs
se moquaient
des navires
lourds et salis
qui ramassaient
des sirènes gluantes
aux écailles fanées
aux haleines chimiques
qui attendaient la mort
dans des filets
rouge sang.
atelier écriture via Internet

L'exclusion
C'est l'histoire d'une enfant
qui s'appelle Cécilia.
Dans son école,
elle joue avec une petite Africaine
qui s'appelle Mamadou.
Tout le monde la rejette,
car elle est noire.
Un jour, les enfants se rendent compte
que Mamadou est gentille et sensible.
Ils ont vu
qu'ils lui faisaient beaucoup de peine.
Alors ils sont devenus amis.
Mamadou leur a permis
de devenir plus intelligents.
Pas voulu voir ta détresse
Pas voulu voir ta solitude
Pas voulu voir ta faim
Pas voulu voir ton dénuement

Mais j'ai dû ouvrir mes yeux
Pour voir dans ton regard
Une lueur d'espoir
Classe de 5e de Chervé

Livres
pour l'été
Plusieurs de ces poèmes ont été écrits
par des enfants ou des jeunes
du Roannais
en relation avec ATD-Quart-Monde,
dans le cadre de la journée
de "Refus de la misère"
début de page
Page suivante